Et le préservatif ? Vous êtes contre !?

Certains le pensent à tort, surtout si nous sommes catholiques.

Mais prôner l’abstinence ou la chasteté (qui libèrent !) ne signifie pas refuser le préservatif. Même si nous sommes chrétiens…

 

Pour vous en convaincre, regarder ma vidéo  (3 mn seulement)

Le préservatif : la bonne protection ?

En cas de relation sexuelle à risque, c’est l’ultime protection.

Alors, OUI : il FAUT se protéger.

Ne pas risquer ta vie et celle de ton partenaire est un DEVOIR élémentaire. « Tu ne tueras pas » est bien un commandement de Dieu !

 

MAIS Le préservatif ne supprime pas le danger. Il ne protège pas à 100 %.

Utiliser un parapluie, c'est mieux que rien. Mais si tu sors sous la pluie, cela ne t'empêchera pas de te mouillr. Un casque, une ceinture de sécurité ou un pare-chocs ne suppriment pas les accidents.

Le préservatif est une protection fragile : il peut être en mauvais état, se percer, glisser. Et certaines IST se transmettent en dehors de lui…

De plus, il faudrait toujours en avoir un sur soi... (pas évident !)

Et dans le feu de l’action, on se dit qu’on le mettra… la prochaine fois !

De plus, poser le préservatif diminue la « spontanéité » des rapports, et bien sûr le “full contact”.

D’où les FAUSSES « bonnes raisons » de s’en passer : « Peut-on manger la banane avec sa peau ? » -  « Peut-on manger le bonbon dans son emballage ? » -  « Peut-on aller sous la douche avec un parapluie ? »

 

Bref : le seul préservatif 100 % fiable restera toujours ZÉRO SEXE !

Celui-là se porte dans la tête, et il est gratuit.

Commentaires

Aucune entrée disponible
Veuillez entrer le code.
* Champs obligatoires